Effects of aspen (Populus tremuloides) sucker removal on postfire conifer regeneration in central Alaska

Jill F Johnstone
2005 Canadian Journal of Forest Research  
This experiment tests the effects of early canopy development by asexually regenerating aspen (Populus tremuloides Michx.) on conifer recruitment after fire in central Alaska. The establishment and growth of three conifer species were observed in response to aboveground removal of aspen suckers for three seasons after burning by wildfire. Of the three species, Pinus contorta Dougl. ex Loud. had the most widespread seed germination and showed the strongest negative response to the presence of
more » ... the presence of the aspen canopy. Picea mariana (Mill.) BSP and Picea glauca (Moench) Voss had low germination and weak or neutral responses to aspen removal. Seedlings of all species accumulated more biomass in the removal treatment. Results from the experiment suggest that competition by aspen early after disturbance can significantly reduce conifer recruitment and growth, an effect that may reinforce the long-term dominance of aspen in asexually regenerating stands. Résumé : Cette expérience avait pour but de tester les effets sur le recrutement des conifères du développement initial du couvert de peuplier faux-tremble (Populus tremuloides Michx.) qui se régénère végétativement après un feu dans le centre de l'Alaska. L'établissement et la croissance de trois espèces de conifères ont été observés en réponse à l'élimination de la partie aérienne des drageons de peuplier faux-tremble pendant trois saisons après le passage d'un feu de forêt. Des trois espèces, Pinus contorta Dougl. ex Loud. avait le taux de germination le plus élevé et la plus forte réaction négative à la présence du couvert de peuplier faux-tremble. Picea mariana (Mill.) BSP et Picea glauca (Moench) Voss avaient un faible taux de germination et une réaction faible ou neutre à l'élimination du peuplier faux-tremble. Les semis de toutes les espèces ont accumulé plus de biomasse dans les traitements où le couvert avait été éliminé. Les résultats de cette expérience indiquent que la compétition du peuplier faux-tremble tôt après une perturbation peut significativement réduire le recrutement des conifères en plus de leur croissance, un effet qui peut à long terme renforcer la dominance du peuplier faux-tremble dans les peuplements qui se régénèrent de façon végétative. [Traduit par la Rédaction] Johnstone 486
doi:10.1139/x04-171 fatcat:z3csvo65ejduroaxneywwaovje