Lipémie (lipides totaux et indice d'iode) chez l'agneau : limites des variations physiologiques comparaison entre agneaux et adultes

A. Charton, P. Faye, A. Hervy, C. Bernard, M. Gueslin
1968 Bulletin de l Académie vétérinaire de France  
La variabilité du taux des lipides totaux, dans le sérum de la brebis adulte, est minime relativement à ce qu'elle est dans d'autres espèces. Si ce fait est lié à l'effacement, par la rumination, des variations de l'apport lipidique alimentaire, lequel est d'ailleurs faible chez la brebis nourrie de foin de luzerne et d'avoine, des différences devraient apparaître chez l'agneau, au moins au début de sa vie, période pendant laquelle sa ration alimentaire est presque exclusivement constituée par
more » ... ent constituée par le lait de sa mère, particulièrement riche en lipides (dans certains échantillons de lait, le taux des lipides dépasse largement 100 g/l). Observe-t-on des différences entre les taux des lipides totaux, des différences dans les mesures du rapport acides gras non saturés/ lipides totaux, au moment où l'agneau (fin du premier mois), recevant une ration mixte lait-fourrage, devient progressivement un véritable ruminant ? * • • Les conditions expérimentales (choix des sujets, mode d'en tretien et d'alimentation, méthodes d'analyse, etc ... ) ont été précédemment décrites (études relatives aux Lipides totaux du sang et Indice d'iode chez les brebis mères des agneaux uti lisés ici). Bull . Acad. Vét. -Tome XLI (Octobre 1968). -Vigot Frères, Editeurs.
doi:10.4267/2042/66820 fatcat:7hbnm2d26jeezfcazmt4vjh7yy