Une migration à "deux vitesses" : ressources, réseaux et mobilité résidentielle de deux migrants italiens à Marseille Résumé Sommaire

Francesca Sirna
2007 unpublished
A partir de l'analyse des parcours migratoires de deux migrants italiens, piémontais et sicilien, installés à Marseille après la Seconde Guerre Mondiale, cet article interroge les conditions qui déterminent les processus de mobilité socio-spatiale en migration. Une attention particulière est portée à la constitution de réseaux d'échanges d'informations entre migrants et communautés d'origine et aux formes d'utilisation de l'espace urbain qui permettent, d'une part, les déplacements et
more » ... ements et l'installation des migrants dans un autre pays et d'autre part, l'insertion professionnelle. L'étude de deux parcours de migrants vise à révéler l'influence de la proximité/distance des lieux de départ ainsi que le rôle du réseau dans la trajectoire migratoire. La dimension comparative permet de pointer les différences à l'intérieur d'un même groupe de migrants (les " Italiens ") provenant de régions différentes. Quelles sont les ressources (sociales, économiques) activées lors du départ pour l'étranger ? Comment s'opère le choix de la destination ? Comment les migrants s'insèrent-ils dans la ville d'immigration ? Quelle est la marge de manoeuvre dont ils disposent dans la construction du parcours résidentiel et professionnel dans une ville étrangère ? Ce sont là les questions abordées dans cette contribution. Abstract This article analyzes the migratory networks of two groups of Italian migrants, Piedmonts and Sicilians who arrived in Marseille after the Second World War. The author sets forth the conditions which determine the processes of spatial mobility, with a particular attention to information exchanges and to the uses of urban space, in order to understand how these migrants left and arrived in another country and how they accomplished certain forms of professional insertion. The study of two groups of migrants aims at revealing the influence of the proximity/distance from the places of origin, as well as the role of networks in the migratory trajectory. The comparative dimension of this study makes it possible to examine differences within the same group of migrants ("Italians") coming from different areas. Which resources (social, economic) are activated at the time of the departure ? How does the choice of destination take place ? How do they fit into the town of immigration ? What degree of freedom exists for the construction of residential and professional trajectories in a foreign town ? Pour citer cet article : Francesca Sirna. Une migration à "deux vitesses" : ressources, réseaux et mobilité résidentielle de deux migrants italiens à Marseille, ethnographiques.org, Numéro 12-février 2007 [en ligne].
fatcat:wkeujgguljbuvb3o76oohftvt4