La part arménienne des études turques

Marie Bossaert
2017 European Journal of Turkish Studies  
Éditeur EJTS Référence électronique Marie Bossaert, « La part arménienne des études turques », European Journal of Turkish Studies [En ligne], 24 | 2017, mis en ligne le 08 novembre 2017, consulté le 16 février 2020. URL : http:// journals.openedition.org/ejts/5525 ; DOI : 10.4000/ejts.5525 Ce document a été généré automatiquement le 16 février 2020. © Some rights reserved / Creative Commons license La part arménienne des études turques Enquête sur les subalternes de la turcologie en Europe
more » ... logie en Europe Marie Bossaert Ce travail a été réalisé dans le cadre de l'ANR Transfaire : merci à son chef d'orchestre, Marc Aymes. Je remercie également les relecteurs anonymes et le comité éditorial de l'EJTS pour leurs précieux commentaires, ainsi que les participants au workshop d'Istanbul (février 2016), à l'assemblée générale de Transfaire et au Turkologentag de Hambourg (septembre 2016), où ont été présentées ces recherches. Merci également Nathalie Clayer, Antonin Durand et Cesare Santus, qui ont lu et discuté les premières versions de ce texte, et Sébastien Plutniak pour son dernier coup d'oeil. Ce travail doit aussi beaucoup aux éclairages d'Alexandre Toumarkine et à Nicolas Elias. Enfin, je tiens à remercier vivement mon co-équipier Emmanuel Szurek : nos longues discussions, nos désaccords et son savoir turcologique ont été pour moi essentiels. La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 7 Ceci posé, pourquoi le fait que des Arméniens enseignent le turc à cette époque -soit du milieu du XIX e siècle à la veille de la Grande Guerre -semble-t-il si incongru ? Et pourquoi ce fait semble-t-il si incongru à un orientaliste en 1910 ? La réponse est à chercher du côté des rapports entre langue et nation (entre science, langue et nation, plus précisément), et de la spécificité des relations arméno-turques. 8 Ces relations sont en effet généralement vues comme un antagonisme radicalantagonisme qui trouve ses origines dans la période qui nous occupe. La focalisation sur les massacres et sur le génocide a longtemps empêché qu'on prête attention à d'autres phénomènes. On est ainsi souvent tributaire d'un débat politisé et d'une vision compartimentée de la société ottomane, qu'ont contribué à forger les acteurs européens de l'époque. L'accent mis sur les constructions nationales et les nationalismes turcs et arméniens n'a fait que renforcer ce phénomène. À cet égard, La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 12 Répétiteurs indigènes, assistenti indigeni, korrepetitor, lektor et praktikanty, voyons qui sont ces Arméniens qui font classe aux étudiants de langues orientales. La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 4 La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 21 Du reste, l'emploi de répétiteurs avait déjà été réclamé par les élèves eux-mêmes, une quinzaine d'années auparavant. Ces derniers, s'ils ne demandent pas nécessairement des indigènes, veulent des formateurs qui les exercent à l'oral et leur La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 6 La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 9 Je réussirai, père ! », répondis-je. « Mais pourvu que je puisse aller à Paris apprendre la médecine ! ». « Cela aussi arrivera, grâce à Dieu », reprit mon père, [en La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 C'est peut-être mû par le même esprit d'ouverture (autant que par souci d'économie) que Dumézil proposera en 1939 que Terossian soit recruté comme La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 La part arménienne des études turques European Journal of Turkish Studies, 24 | 2017 INDEX
doi:10.4000/ejts.5525 fatcat:zk6qpdz7nvbalnwqssfdzmgi6i