Un nouvel indice synthétique : le « taux global de scolarisation »

Desmond Dufour
1977 Cahiers québécois de démographie  
Montréal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : info@erudit.org Article « Un nouvel indice synthétique : le "taux global de scolarisation" » Desmond Dufour Cahiers québécois de démographie, vol. 6, n° 2, 1977, p. 32-45. Pour citer cet article, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/600741ar Note : les
more » ... 0741ar Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir. Ce document est protégé par la loi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI https://apropos.erudit.org/fr/usagers/politique-dutilisation/ Document téléchargé le 12 février 2017 01:21 Cahiers québécois de démographie Vol. 6, no. 2, août 1977 DUFOUR 1 Desmond: Un nouvel indice synthétique: le "taux global de scolarisation". SOMMAIRE La démocratisation de l'enseignement au Québec a modifié considérablement le niveau de scolarisation de la population du Québec. Le taux de scolarisation, malgré ses nombreux avantages, ne permet pas de mesurer la fréquentation scolaire pour l'ensemble d'un cycle scolaire donné. Le "taux global de scolarisation" est un indicateur qui répond à cette exigence. Sa conception repose essentiellement sur la nécessité d'opposer à la clientèle d'un niveau scolaire donné une population de référence acceptable. Cet indice synthétique est appliqué au système scolaire québécois. Cahiers québécois de démographie Vol. 6, no 2, août 1977 UN NOUVEL INDICE SYNTHETIQUE: LE "TAUX GLOBAL DE SCOLARISATION" par Desmond Dufour*
doi:10.7202/600741ar fatcat:j6qd7xfgorar7jej7naod2cnlu