Corruption et investissement externe direct au Brésil

Lilian Ransolin De Abreu, Roberto Birch Gonçalves, Leonardo Roth
2018 Novos Cadernos NAEA  
Resumo O Brasil até 2010 ficou entre os 10 principais países receptores de IED, mas de 2010 a 2014, perdeu posições no ranking dos países receptores de IED. Um dos fatores econômicos que os investidores analisam na escolha do país receptor é a corrupção, que é um dos principais desafios enfrentados pelo Brasil. O presente trabalho tem como objetivo analisar a percepção de executivos de empresas multinacionais sobre o quanto a corrupção influenciou no IED do Brasil no período de 2010 a 2014.
more » ... tanto, utilizouse uma metodologia de pesquisa em duas partes complementares. Na primeira foram realizadas entrevistas com dois executivos de multinacionais de capital estrangeiro. Na segunda foram enviados questionários para multinacionais de capital estrangeiro atuantes no Brasil. Após a análise dos dados coletados de ambas as pesquisas percebeu-se que a corrupção é um fator condicionante para a entrada de IED no país e que o Brasil precisa combater e controlar a corrupção, pois a mesma afeta a qualidade dos serviços prestados, a infraestrutura e o investimento global no país. Résumé Le Brésil jusqu'en 2010 était entre les 10 principaux pays récepteurs de IED, mais entre 2010 à 2014, il avait perdu sa position dans le classement des pays récepteurs de IED. L'un des facteurs économiques que les investisseurs avaient analysés c'est à travers le choix du pays récepteur qui est la corruption, qui est aussi l'un des principaux défis qu'on doit faire face au Brésil en ce moment. La présente étude vise à analyser la perception qu'ont les dirigeants d'entreprises multinationales de l'influence de la corruption sur les IED brésiliens de 2010 à 2014. Donc, on avait utilisé une méthodologie de recherche en deux parties complémentaire. Dans la première partie, avaient utilisé des entrevues avec deux exécutifs multinationaux de capital étranger. Dans la deuxième partie avaient été envoyés des questionnaires pour des multinationaux de capital étranger qui sont en fonctions au Brésil. Après avoir fait l'analyse des données capturées des deux recherches, on percevait que la corruption est l'un des facteurs principaux qui avaient causé la rentrée de IED au pays et que le Brésil a besoins de combattre et de contrôler la corruption, alors la corruption elle-même affecte la qualité des services, l'infrastructure et l'investissement global dans le pays.
doi:10.5801/ncn.v13i3.4358 fatcat:bvwtpkzc7vhxhb6taxzlle54zu