Recherches comparees sur les conditions de motilite de l'estomac apres le repas d'epreuve clinique et la bouillie de baryte

O. Wissing
1921 Acta Radiologica  
Recherches comparees sur les conditions de motilite de I' estomac apres Ie repas d'epreuve clinique et la bouillie de baryte par Ove Wissing, docteur en medecine, Copenhague Depuis que l'examen radiographigue a conquis droit de cite pour les affections du tube digestif, on a publie de nombreuses communications sur les conditions de rnotilite de I'estomac apres I'ingestion d'un repas opaque. On a tout d'abord, naturellement, cherche it constater combien de temps il fallait it des estomacs
more » ... des estomacs normaux pour se vider dans ces conditions et, on a ensuite essaye d'etablir une limite entre une motilite physiologique et une motilite supposee pathologique. Certes, tous les sujets qui souffrent de I'estomac salueraient avec joie le moment OU I'examen avec la sonde, qui ne jouit pas d'une grande popularite, pourrait etre rernplace completernent par l'examen radioscopique. Mais, me me s'il ne devait pas en etre ainsi, il est, en tout cas, plausible d'admettre que les examens de la retention apres J'ingestion de la bouillie barytee, pourraient former un excellent complement des epreuves cliniques de la motilite. Comme on !e sait, la duree devacuation de I'estomac apres administration d'un repas opaque depend de divers facteurs. Elle depend, en premiere ligne, de la nature du sel rnetallique utilise; je rri'occuperai plus loin de cette question avec plus de details. Elle depend, ensuite, de la quantite du produit employe pour ce repas et comme nos devanciers ant fait usage dans leurs recherches de quantites tout it fait differentes, on ne doit pas s'etonner si leurs resultats ant quelque peu manque de concordance. En outre, la duree d"evacuation depend de la constitution du vehicule. Cependant, on emploie it peu pres partout uniquement des hydrates de carbones (avec un peu de cacao ou un autre correctif de ce genre), de sorte que no us pouvons nous dispenser d'aborder cette question.
doi:10.1177/028418512100100210 fatcat:dpc3y62ftbdrtplvhkqeznbqaq