Évaluation des besoins et des couts dans le domaine de l'éducation pour la ville de Ségou, Mali

Abdoulaye Sidibé, Columbia University. Millennium Cities Initiative
2017
Cette évaluation des besoins dans le secteur de l'éducation évalue les progrès accomplis par Ségou, ville Malienne située à environ 235 km au nord-ouest de Bamako, envers le deuxième et troisième Objectif du Millénaire pour le Développement (OMD). Ces OMD ont pour but «de donner d'ici à 2015 à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens d'achever un cycle complet d'études primaires». Récemment, le Gouvernement du Mali a fait d'importants efforts budgétaires en faveur
more » ... gétaires en faveur de l'éducation. En 2008, l'ensemble des dépenses (courantes et capitales) sur l'éducation était 3,4 pour cent du PIB. Malgré les efforts du gouvernement Malien ces dernières années, plusieurs problèmes subsistent. Par exemple, le Taux Brut d'Admission (TBA) au premier cycle a chuté de 108,9 pour cent en 2007-08 à 98 pour cent en 2008-09. L'indice de parité des genres et la qualité de l'enseignement, mesurée essentiellement en termes des ratios élèves/enseignant doivent aussi être amélioré. En 2008-09, au niveau élémentaire, l'indice de parité des genres se situait à 0,9, un résultat positif mais à améliorer pour atteindre les OMD. De plus, entre 2007 et 2009, le ratio élèves/maître est passé de 35 élèves pour un enseignant à 49 élèves, au-delà de la norme nationale fixée à 40 élèves par enseignant. En 2009-10, le taux de préscolarisation de la ville est estimé à 17,4 pour cent, bien au-dessus des 7 pour cent prévus par le PISE II (Programme d'investissement sectoriel de l'éducation II) d'ici 2012, mais les efforts doivent être maintenus. Cependant, sur le plan qualitatif, le ratio enfants/salle est resté à 64 enfants pour une salle au lieu des 40 visés. Toutefois, au niveau préscolaire, les données sur les élèves et les enseignants sont très parcellaires, donc il faut améliorer la collecte et le traitement des données statistiques. Au deuxième cycle de l'enseignement fondamental, le pourcentage de redoublants est très élevé, et a connu une légère augmentation, passant de 17,9 pour cent en 2006-07 à 18,5 pour cen [...]
doi:10.7916/d8vm4mg7 fatcat:okkxeib5x5bllof5ghluljft3i