Group analysis using ELISA : determination of the level of transmission of Soybean Mosaic Virus in soybean seed

Yves MAURY, Camille DUBY, Jean-Marie BOSSENNEC, Geneviève BOUDAZIN
1986 Agronomie  
The work on group testing described here is complementary to experiments reported previously (M AU xv et al., 1983) dealing with the potential of ELISA in testing soybean seed for soybean mosaic virus. The biological part of this paper (part I) shows that group testing gave similar results when the determination of the percentage of transmission was done using, in a comparative way, groups of 30 embryos, groups of 30 axes or groups of 30 seeds. Whatever the number of infected testas in the
more » ... testas in the groups of 30 seeds, it was possible to prevent the viral antigen from testas from altering the results : indeed, after soaking seeds and grinding them briefly in a blendor, it was observed that only the embryos were ground. These results show that the procedure is practical for routine use. Part II gives mathematical elements allowing an estimate of the percentage of transmission with confidence intervals. Charts enable one to read these values directly for n = 30 seeds per group and N = 10, 30, 60 and 200 groups. An aim of this part was also to guide a good choice of n and N and to plan analyses. These mathematical data could potentially be used for group analysis with any other biological material. Additional key words : Charts, confidence intervals. RÉSUMÉ Utilisation de la technique ELISA pour une analyse par groupes : détermination du taux de transmission du virus de la mosaïque du soja par la semence de soja. Le travail présenté dans cette publication est complémentaire d'expériences rapportées précédemment (M AURY et al., 1983) sur les potentialités de la technique ELISA pour évaluer l'infection de la semence de soja par le virus de la mosaïque du soja. Dans la partie I, il est montré que l'analyse par groupes donne, dans les conditions décrites, des résultats similaires selon que la détermination du pourcentage de transmission est effectuée en utilisant, de façon comparée, des groupes de 30 embryons, des groupes de 30 axes embryonnaires ou des groupes de 30 graines. L'antigène des téguments, qui n'est pas impliqué dans le phénomène de transmission par la graine, ne doit pas être pris en compte dans le test. La phase d'obtention des embryons avant le test est rendue inutile par l'observation suivante : lors d'une brève homogénéisation de graines préalablement gonflées, les embryons, plus friables, sont broyés différentiellement ; les téguments, à peine lacérés, ne libèrent pas leur antigène dans le tampon d'extraction. Cette observation rend le test utilisable dans la routine. La partie II de cette publication donne des éléments mathématiques nécessaires à l'estimation du pourcentage de transmission dans la population de graines en fonction du nombre de groupes qui réagissent positivement en ELISA. Ce résultat peut être directement lu sur des abaques qui portent aussi les intervalles de confiance aux niveaux 0,90 ; 0,95 ; 0,99 ; 0,999. A titre d'exemple sont tracés les abaques pour n = 30 graines par groupe et N = 10, 30, 60 et 200 groupes qui se rapportent au système virus de la mosaïque du soja/semence de soja cv. « Altona ». Les abaques pour des valeurs quelconques de n et N sont aussi disponibles pour des applications de l'analyse par groupes à tout autre matériel biologique. Des conseils d'utilisation de cette méthode sont donnés ; en particulier, le lecteur est guidé pour le choix de n et de N en fonction de la précision recherchée et pour la planification de son analyse. Mots clés additionnels : Abaques, intervalles de confiance.
doi:10.1051/agro:1986004 fatcat:vciq5xxprffcvlpdbywhzpbpjq