La médiation familiale : processus, dispositif, méthodologie

Catherine Gasseau
2010 Connexions  
Distribution électronique Cairn.info pour ERES. © ERES. Tous droits réservés pour tous pays. La reproduction ou représentation de cet article, notamment par photocopie, n'est autorisée que dans les limites des conditions générales d'utilisation du site ou, le cas échéant, des conditions générales de la licence souscrite par votre établissement. Toute autre reproduction ou représentation, en tout ou partie, sous quelque forme et de quelque manière que ce soit, est interdite sauf accord préalable
more » ... uf accord préalable et écrit de l'éditeur, en dehors des cas prévus par la législation en vigueur en France. Il est précisé que son stockage dans une base de données est également interdit. Powered by TCPDF (www.tcpdf.org) © ERES | Téléchargé le 20/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) © ERES | Téléchargé le 20/12/2020 sur www.cairn.info (IP: 207.241.231.83) CONNEXIONS 93/2010-1 Catherine Gasseau La médiation familiale : processus, dispositif, méthodologie Préambule La médiation émerge des tentatives de la collectivité pour trouver de nouveaux modes de traitement des conflits interpersonnels fondés sur les ressources des personnes (Melburn, 2002) , se situant à la croisée du public et du privé, de l'éthique personnelle et collective (Leroux, 2001) . Permettre à chacun de trouver avec l'autre ses propres solutions appelées à prendre vie dans la société : la médiation s'inscrit dans une logique de démocratie où est reconnu à l'individu-citoyen le droit de construire son devenir, dans une logique de consensus et de dialogue. Dans le domaine familial, elle apporte une réponse particulièrement adaptée aux besoins des nouvelles familles qui, fondées sur la décision des personnes et leur liberté de choix, sont à (ré)inventer, et, avec elles, des liens, des normes, une institution, une communication (Théry, 1996 ; Martial, 2003) . C'est une manière nouvelle d'envisager, dans la crise et la rupture, le maintien, voire le développement de la relation (entre les parents, ceux-ci et leurs enfants, les grands-parents, dans la fratrie, la famille élargie) ainsi que l'organisation pragmatique du quotidien. L'objectif n'est pas en soi de faire disparaître le conflit (même si cela peut, bien sûr, advenir), mais plutôt de « faire avec » et, par-delà colère, souffrance et rancoeurs, (re)trouver un dialogue parental ou familial et des solutions coopératives respectueuses des besoins et intérêts de chacun. La décision du juge n'est pas toujours celle qui convient le mieux : les membres de la famille en conflit, les parents sont les plus à même de trouver les meilleures solutions pour eux et leurs enfants. La loi les y Catherine Gasseau, médiatrice familiale, directrice de l'association Résonances, enseignante en droit de la famille appliqué à la médiation familiale ; Résonances, ZAC Val-de-Durance, 13860 Peyrolles-en-Provence. asseau-resonances@orange.fr
doi:10.3917/cnx.093.0097 fatcat:dkxt2wavlrfxjo6nxhluahxtie