Conseil-santé dans la médecine de premier recours, partie 2 Programmes suisses pour la prévention des MNT: état de mise en oeuvre

W Brian, Martin, Dr, Méd Stefan Neuner-Jehle, Eva Martin-Diener, Grüninger, Dr, Méd Raphaël Bize, Barbara Weil, Dr, Méd Quinto, Jean-Paul Humair (+1 others)
unpublished
Les maladies non transmissibles (MNT, en anglais «non-communicable diseases») ont gagné du terrain dans le monde entier. Les approches de conseil fourni au cabinet médical ont déjà été présentées dans un premier article. Le présent article se consacre aux conditions permettant à ces approches de déployer leur efficacité au niveau de la population. Ceci est illustré sur la base des programmes suisses actuels «Vivre sans tabac», PAPRICA et «Coaching Santé» ainsi que de l'exemple historique «Ça
more » ... ouche sur quoi?». Contexte Suite aux grands progrès accomplis dans les domaines de la prévention et la lutte contre les maladies transmis-sibles, les maladies non transmissibles (MNT, en anglais «non-communicable diseases») ont gagné du terrain dans le monde entier. Outre les quatre grands groupes définis par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS)-maladies cardiovasculaires, cancers, diabète et bron-cho-pneumopathie chronique obstructive-, les mala-dies dégénératives de l'appareil locomoteur, les troubles psychiques et les limitations cognitives comptent égale-ment parmi les principales MNT. Ensemble, elles gé-nèrent aujourd'hui plus de la moitié des coûts globaux du système de santé suisse. Ainsi, le comportement en matière de santé, l'accès aux groupes de population par-ticulièrement vulnérables et le soutien visant à modi-fier le comportement revêtent une pertinence sans cesse croissante. Le conseil au cabinet médical est parti-culièrement décisif à ce sujet. Les approches correspon-dantes mises en application en Suisse ainsi que leurs fondements ont été présentés dans la première partie de ce dossier (numéro 43 du Forum Médical Suisse) [1]. Le présent article se concentre sur les conditions re-quises pour la diffusion des approches correspon-dantes au sein du corps médical, leur permettant ainsi de déployer leur efficacité au sein de la population. Choix et description des programmes Cet article présente des programmes qui sont ou ont été développés et mis en oeuvre en Suisse et rem-plissent quatre critères d'inclusion: Brian W. Martin La partie 1 , «Approches pour les maladies non transmissibles et au-delà», a paru dans le numéro 43 du Forum Médical Suisse. Cette version a été corrigée après la parution de la version imprimée. Nous nous excusons pour les fautes d'impression que cellce-ci comportait encore. SWISS MEDICAL FORUM-FORUM MÉDICAL SUISSE 2016;16(44):932-937 ARTICLE DE REVUE 933 1. Ils soutiennent un comportement favorable à la santé dans le contexte de la prévention des MNT. 2. Le corps médical y joue un rôle central. 3. Ils sont principalement ancrés au sein de la méde-cine de premier recours. 4. Ils sont ou ont été mis en application au niveau national ou du moins dans les régions linguistiques. La description des programmes s'effectue sur la base d'une grille de critères, développée sur le modèle d'une définition britannique des conditions requises pour des conseils relatifs à l'activité physique largement ap-plicables [2] et une revue des facteurs de réussite pour la diffusion d'interventions de santé publique [3] (tab. 1).
fatcat:cxjwzdeuvfehdmkb4f5qnblmiq