Du noble incestueux à l'honneur bafoué de toute une famille : les rebondissements des crimes de Claude de Tance au XVIIIe siècle

Adèle Delaporte
2022 Source(s)  
Du noble incestueux à l'honneur bafoué de toute une famille : les rebondissements des crimes de Claude de Tance au XVIIIe siècle – L'affaire criminelle de Claude de Tance écuyer sieur de Villaubois comprend une multitude de facettes et de violences. L'inceste, de première importance, marque l'histoire et l'honneur de la famille : en 1719, Claude de Tance est condamné à mort par le parlement de Paris et sa fille Marguerite à l'enfermement à perpétuité. Les biens sont confisqués et une grande
more » ... ie de la seigneurie de Villaubois finit par être récupérée par les sieurs de Saint-Vincent, des cousins. La procédure criminelle permet de saisir la perception de ce crime insupportable, ainsi que son traitement par la justice d'Ancien Régime. De nombreuses autres charges sont portées contre l'incestueux : débauche, blasphème, avortement, violences et voies de fait, homicide... Criminel de haute envergure, ses fautes sont telles qu'il faut le faire disparaître. Mais le mal est fait : son honneur, ainsi que celui de sa famille, sont entachés et bafoués. En 1739, Louis Delanoue, gendre de Claude de Tance, et les sieurs de Saint-Vincent s'opposent devant le Tribunal des Maréchaux à propos de la possession de ladite seigneurie : ce conflit reprend à charge le crime de 1719 pour justifier les possessions, mais aussi accabler l'adversaire. Cette affaire sordide n'avait pas fini de faire parler d'elle. Elle permet ainsi de saisir les mentalités de la société du XVIIIe siècle face à une affaire monstrueuse, ainsi que les conceptions d'honneur, de dignité et de vertu définies par la noblesse elle-même.
doi:10.57086/sources.165 fatcat:zjg2aczw7fajhboiqutskgbgda