ESSAI DE MODÉLISATION DE L'IMPACT DES DÉPENSES PUBLIQUES SUR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE AU MAROC

SalahEddine Salhi, Doctorant en modélisation macro - économétrique, Université Mohammed V, FSJES - Souissi, Rabat, Maroc., Mohammed Janati, Abdellah Echaou, Etudiant en Econométrie, Statistiques et Modélisation Appliquées, Univesité Mohammed V, FJSES - Souissi, Rabat, Maroc, Enseignant chercheur en économie, Université Moha mmed V, FSJES - Souissi, Rabat, Maroc
2018 International Journal of Advanced Research  
Le présent travail cherche à estimer l'impact des dépenses publiques sur la croissance économique au Maroc sur la période 1985-2016. Les résultats de l'estimation par le modèle Engle Granger montrent que les dépenses publiquessont endogènes (Wagner),ainsi elles exercent un effet positif et significatif dans le long terme. En revanche, l'étude empirique a pu montrer la sous performance des charges publiques dans les secteurs sociaux, et par conséquent, des effets néfastes sur le niveau de la
more » ... ssance économique et le le bien-être de la population. Copy Right, IJAR, 2018,. All rights reserved. ...................................................................................................................... Introduction:- Nul ne peut imaginer une économie croissante qui n'arrive pas à assurer les bases de la vie. Les routes, les hôpitaux, les écoles... constituent des fondements de toute croissance. Dans ce cadre, la satisfaction des services jugés de base est un but ultime pour chaque autorité politique qui tend à intervenir à travers un certain nombre d'instruments pour répondre aux besoins attendus par la population dans le domaine des secteurs sociaux de manière générale. L'intervention de l'Etat dans la sphère économique est donc une question controversée aussi bien dans le principe que dans la portée. Plusieurs notions du rôle de l'autorité publique ont marqué l'histoire de la pensée économique, notamment la conception de l'école classique qui exige que le rôle de l'Etat doit être limitéau minimum nécessaire pour exercer ses fonctions régaliennes et pour garantir le bon Fonctionnement du marché. Il ne doit surtout pas intervenir dans l'économie, pour ne pas déstabiliser les mécanismes d'autorégulation. Contrairement à la conception classique, celle keynésienne implique l'action publique dans l'activité économique en montrant que l'Etat doit veiller notamment au bien être de la population et, au besoin intervenir dans l'économie pour corriger le dysfonctionnements. Dans ce contexte, les économistes et les spécialistes des finances publiques ont commencé à s'intéresser dans ces dernières années à la relation liant la croissance économique d'un pays et ses dépenses publiques. En effet, plusieurs travaux ont été effectués qui traitent cette relation en essayant de manifester le rôle des dépenses publiques dans la croissance économique. Les tests élaborés ont mené à deux opinions diamétralement opposés. Certaines considèrent que ces dépenses sont nécessaires pour stimuler la croissance économique représentent la hausse des richesses d'une nation mesurées par le produit intérieur brut. D'autres mettent en avant les effets pervers de ces dépenses qui n'auraient que pour effet d'augmenter les déséquilibres nationaux. Corresponding Author:-salah eddine salhi. Address:-Doctorant en modélisation macro-économétrique, Université Mohammed V, FSJES-Souissi, Rabat, Maroc.
doi:10.21474/ijar01/7812 fatcat:pgnwwq7fcrbxzmumbuciqvjlgq