Evidence-based risk assessment and recommendations for physical activity clearance: diabetes mellitus and related comorbidities1This paper is one of a selection of papers published in this Special Issue, entitled Evidence-based risk assessment and recommendations for physical activity clearance, and has undergone the Journal's usual peer review process

Michael C. Riddell, Jamie Burr
2011 Applied Physiology, Nutrition and Metabolism  
Physical activity (PA) is one of the most powerful treatment options for persons with prediabetes or diabetes. However, some elevation in risk occurs with increased PA, at least initially, and certain precautions need to be made to lower these risks, particularly if these persons are unaccustomed to exercise. We conducted a standardized search of all adverse events associated with increased PA in persons with prediabetes or diabetes (type 1 or type 2) and provided evidencebased guidelines on PA
more » ... ed guidelines on PA screening in these apparently high-risk individuals. A systematic literature review was performed of all studies reporting on adverse events in persons with prediabetes or diabetes. Studies included were from all designs (retrospective and prospective including randomized controlled trials) and were assessed according to evaluation criteria adapted by a consensus panel. A total of 47 studies, involving >8000 individuals, were deemed eligible. A number of these studies identified a range of mild to severe acute risks with exercise (musculoskeletal injury, hypoglycemia, foot ulceration, proliferative retinopathy, hypotension, sudden death) but the overall prevalence was low. Based on several randomized controlled trials and prospective studies in which prescribed exercise was performed at a wide range of intensities, it appears that increased PA is a relatively safe procedure with no evidence of a loss of life. Based on our assessment of the available literature, we provide a new PA risk algorithm for persons with prediabetes and diabetes and comment on the role of the patient, the qualified exercise professional, and the patient's physician in the risk screening process. Résumé : L'activité physique (PA) est un des meilleurs traitements à l'intention des personnes prédiabétiques et diabétiques. Toutefois, avec l'intensification de la pratique de l'activité physique vient une augmentation du risque, du moins au début, et il est donc indiqué de prendre des précautions pour diminuer ce risque particulièrement chez les personnes non accoutumées à l'effort physique. Nous avons réalisé une recherche systématique de tous les événements indésirables se présentant avec l'intensification de la PA chez des personnes prédiabétiques et diabétiques (type 1 et type 2) et nous présentons des directives basées sur des données probantes pour le dépistage des patients apparemment à haut risque en matière de PA. On effectue une analyse documentaire systématique de toutes les études présentant des événements indésirables s'étant manifestés chez des personnes prédiabétiques et diabétiques. Les études incluent tous les devis expérimentaux (rétrospectifs et prospectifs y compris les essais cliniques aléatoires (RCTs)); on évalue ces études en fonction des critères adaptés par consensus d'experts. Au total, 47 études comprenant plus de 8000 personnes sont retenues. Un certain nombre d'études identifient des risques associés à PA allant de faibles à graves (blessure musculosquelettique, hypoglycémie, ulcère du pied, rétinopathie proliférante, hypotension, mort subite), mais la prévalence globale est faible. À la lumière de plusieurs RCTs et études prospectives dans lesquelles on prescrit la pratique de l'activité physique à une vaste gamme d'intensités, il ressort que l'augmentation de la PA est une pratique plutôt sécuritaire non associée d'après des données probantes au décès. À partir de notre évaluation des études disponibles, nous présentons un nouvel algorithme de risque associé à la pratique de PA chez les personnes prédiabétiques et diabétiques et nous commentons le rôle du patient, du professionnel de l'exercice certifié et du médecin du patient au sujet du processus de dépistage du risque. Mots-clés : exercice physique, diabète sucré, prédiabète, événements indésirables, Q-AAP. [Traduit par la Rédaction]
doi:10.1139/h11-063 pmid:21800941 fatcat:iat5jgwvs5cora6sgtzpsx6vga