Filters








1 Hit in 0.055 sec

Translating the Revolution: Otherness in Cuban Testimonial Literature

Raquel de Pedro Ricoy
2012 Meta : Journal des traducteurs  
La présente contribution, qui se fonde sur des théories pertinentes du domaine, examine les questions liées à la traduction de témoignages littéraires d'auteurs cubains, sous l'angle de l'inévitable représentation du Soi en tant qu'Autre. La conception de la traduction en tant qu'articulation de l'altérité fait l'objet d'un intérêt croissant en traductologie. Le cadre général de recherche issu de cette tendance n'est certes pas sans mérite ; toutefois la nécessité d'un cadre de recherche
more » ... de recherche spécifique à chaque pays est mise en relief par la position particulière de Cuba sur la scène politique contemporaine -et par l'affirmation de son statut d'« exception » -qui l'a tenue à l'écart des contextes culturels préalablement étudiés. Au vu de cet isolement de Cuba, il convient de mettre en lumière la différence entre la littérature cubaine éditée, traduite et lue en dehors de Cuba d'une part, et la littérature cubaine éditée et lue à Cuba d'autre part. Les résultats d'une recherche menée à la fois sur la bibliographie et sur le terrain indiquent, certes, qu'éditeurs et experts en littérature mettent beaucoup d'emphase sur l'importance de l'altérité. Cependant, il apparaît que leur intérêt se focalise en réalité sur la diffusion de l'expérience cubaine vue « de l'intérieur » (en contrepartie des écrits cubains produits par les auteurs exilés). Dans ce contexte, ils mettent l'accent sur « le caractère universel » de l'expérience humaine et mettent en doute toute altérité qui entraverait le processus de traduction. ABSTRACT Drawing on existing theories in the field, this paper seeks to explore the issues that surround the translation of Cuban testimonial texts, emphasizing the inevitable portrayal of the Self as an Other. The notion of translation as an articulation of otherness has become a focus of interest in contemporary translation studies. Notwithstanding the worth of the general framework that has emerged as a result, the need for country-specific research is underscored by Cuba's unique location on the contemporary political map -and its alleged "exceptionalism" -which sets it apart from cultural contexts that have been previously studied. Because of the isolated nature of Cuba, it is important to highlight the gap between the Cuban literature that is published, translated and read outside Cuba, on the one hand, and the Cuban literature that is published and read in Cuba, on the other. The results of bibliographical research and fieldwork indicate that, although publishers and literary experts alike place great emphasis on the significance of otherness, their interest centres on the dissemination of the Cuban experience seen "from inside" (so as to counterbalance Cuban narratives produced by exiles). In doing so, they underscore the "universal nature" of the human experience and play down any alterity that may hinder the translation process.
doi:10.7202/1017081ar fatcat:7rtnn2qlofg6nmnzxxhbxs7i3e